Bas séduisants : un peu d’histoire.

User Rating: 2.7 (1 votes)

En effet, à une époque donnée les femmes ont récupéré les bas des hommes, car c’était leur partie de garde-robe.

Les hommes portaient des bas de soie, de cuir, de laine de manière démonstrative pour accentuer leur chic et statut social. Les couleurs de bas étaient symboliques: les bas violets témoignaient du dévouement et de la stabilité, les bas bleus – d’un caractère insolite et bizarre, de l’étrangeté, d’où l’expression « bas-bleu ».

Au milieu du XIXème siècle les femmes, elles commencent à porter des bas blancs: plus les jupes sont courtes, plus d’attention est aux bas et à la chaussure. Dans les années 1900 – 1914 sont à la mode les bas ajourés, plutôt en dentelle, avec des dessins différents (petites fleurs par exemple), parfois avec un sens symbolique (ancre, toile d’araignée). Le matériel pour ces bas est en général la soie et le cotton fin.

On considérait comme très élégants les bas unis avec une broderie ou des ajouts de dentelles bruxelloises. On portait avec ces bas élégants des chaussettes sportives à carreaux ou à raies.

2 Commentaires

  1. Pingback: tapemoi.com

  2. Kornii  /  9 février 2012, 5:35

    blandine dit :Il me sbimlaet important d’attirer l’attention sur cette accessoire qui fait beaucoup dans la tenue d’une femme, je fais un tour sur votre site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *